Création 2018 : L'Histoire du Royaume de Mirpou

Production en cours


La Presse en parle

Pixar Stanislas Sauphanor Mirpou
France-Antilles : le théâtre qui rivalise avec Pixar

Ecriture et mise en scène :

Stanislas Sauphanor

 

Avec :  Stanislas Sauphanor
Virginie Brochard

 

Chargée de production : Julie Penaud / Julie Georget (La Boîte à Ju)

 

28 et 29 avril 2017

Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique

 

30 et 31 janvier 2018

Grand Théâtre d'Angers

30 janvier à 14h et 19h
31 janvier à 10h

 

10 mars 2018
dans le cadre du festival "ça Chauffe"

 

14 mars 2018
dans le cadre du festival "Très tôt en scène" - Loire Authion

 

23 mars 2018 à 19h30
dans le cadre du festival jeune public Festi'pousses

Espace culturel de la Ménitré - 

place Léon Faye - 02 41 79 36 12

service.culturel@beaufortenanjou.fr

 

juin 2018
Villemoisan

dans le cadre du Festival d'Anjou, avec l'échappée Belle.

du 4 au 7 avril 2018

Théâtre du champ de Bataille

4 avril à 18h30

7 avril à 10h30 et 16h30
séances scolaires les 5 et 6 avril

réservations au 02 41 72 00 94

 

octobre 2018
Théâtre des Dames - Les Ponts de Cé

Coproductions

Tropiques Atrium, scène nationale de Martinique
...


Interview de l'auteur

Mercredi 26 avril
Le Grand Rendez-vous, Martinique Première


 

Il était une fois l'histoire du plus gigantesque royaume qui n’ait jamais existé. Ce royaume était dirigé par un roi exceptionnellement bête, capable de promulguer des lois toutes plus absurdes les unes que les autres. Après avoir renvoyé sa femme, il décide d'organiser un grand concours pour trouver une nouvelle reine. Celle qui sera choisie sera la belle Dina. C'est une jeune fille fine et courageuse qui appartient à la famille des Padaccord. Comme le nom l'indique cette famille est indocile et incapable de se soumettre aux lois tyranniques. Or le nouveau premier ministre du royaume de Mirpou exige que tous les sujets lui fassent une déclaration d'amour et d'allégeance. Bien évidemment les Padaccord s'y refusent et risquent d'être jetés aux lions en punition de leur insubordination. Seule Dina est en mesure de leur venir en aide mais pour cela elle devra réussir à contourner toute l'absurdité des lois du royaume. Voilà en quelque mots l'histoire de cette pièce inspirée à la fois des Contes des Mille et une Nuits et d'Esther de Racine mais avec la fraîcheur de ton des films d'animation des studios Pixar ou Dreamworks.

 

L'objectif de ce travail est de réussir par l'humour à faire réfléchir les plus jeunes sur les notions de lois, de justice, de tyrannie et de résistance. Avec des personnages hauts en couleurs, ce n'est pas le sourire mais le rire franc et libérateur qui est visé. Le souhait est de réussir à travers cette pièce, à retrouver le plaisir des beaux dessins-animés où petits et grands rient ensemble sans doute à des niveaux de lectures différents mais ensemble malgré tout.