2019 : Courage. C'est parce qu'il a cherché à prendre mon...

au Festival "ça Chauffe" : 19 février 2019 à 19h

Contre le viol, arme de guerre,
elle endosse l'habit d'homme,
découvre son « courage »,
fait son pain sur les pillages,
séduit, ruse et abuse,
survie dans la luxure.
Celle nommée Courage,
dont Brecht emprunte un personnage, bohémienne dans la Guerre de Trente ans, nous renvoie l'écho violent
de temps toujours présents.

1ère partie

Lecture publique
d'après le roman de Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen


Avec : Virginie Brochard

 

Durée : 1h45

A partir de 15 ans

 


Le Roman
Lebensbeschreibung der Ertzbetrügerin und Landstörtzerin Courasche

 

Une aventurière sensuelle, perverse et sans scrupules, raconte avec une audace crue comment elle survécut en pleine guerre de Trente Ans au milieu des famines, des soudards et des capitaines d’infanterie. 

 

Avec beaucoup d'humour, cette confession jubilatoire, adaptée du roman de Grimmelshausen, dresse le portrait d’une femme singulière et libre, une vivandière, une ribaude, une gourgandine prénommée « Courage ». 


Mère Courage ?

Il s'agit bien oui de Courage, celle dont Bertolt Brecht a tiré sa pièce "Mère courage et ses enfants", interprétée par la comédienne Hélène Wiegel

 

Mais chez Grimmelshausen, point d'enfants, ou presque, si l'on considère celui qu'elle vole à d'autres et s'attribue pour se venger de "Simplicissimus".

 

"après s'être vanté de m'avoir engrossé au Saurbrunnen - du moins je le lui fis croire...."

 

 

Hélène Wiegel